Ma sélection de romans à lire avant vos 40 ans !

6c6f372ff4fc7539115034e0aa11320a
Source

Des livres… il en existe des milliers… que dis-je des milliards !!!

Pas si facile de se repérer dans cette abondance littéraire et de trouver chaussure à son pied.

Je vous propose donc une sélection de livres qu’il faut absolument lire avant de souffler vos 40 bougies…

* * * * * * * * * *

Un livre drôle pour rire

Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, Jonas Jonasson, Presses De La Cité (mars 2011)

Le_vieux_qui_ne_voulait_pas_feter_son_anniversaire-1-751x1024

De quoi ça parle ?

Alors que tous dans la maison de retraite s’apprêtent à célébrer dignement son centième anniversaire, Allan Karlsson, qui déteste ce genre de pince-fesses, décide de fuguer. Chaussé de ses plus belles charentaises, il saute par la fenêtre de sa chambre et prend ses jambes à son cou. Débutent alors une improbable cavale à travers la Suède et un voyage décoiffant au cœur de l’histoire du XXe siècle. Car méfiez-vous des apparences ! Derrière ce frêle vieillard en pantoufles se cache un artificier de génie qui a eu la bonne idée de naître au début d’un siècle sanguinaire. Grâce à son talent pour les explosifs, et avec quelques coups de pouce du destin, Allan Karlsson, individu lambda, apolitique et inculte, s’est ainsi retrouvé mêlé à presque cent ans d’événements majeurs aux côtés des grands de ce monde, de Franco à Staline en passant par Truman et Mao…

Pourquoi je vous le recommande ?

Allan fête aujourd’hui son centenaire ! Mais il refuse de célébrer son anniversaire et prend la poudre d’escampette !

Nous embarquons avec lui dans un périple hilarant où nous croisons des personnages hauts en couleur.

Ce roman est une piqûre de bonheur : drôle, jubilatoire et tellement décalé, il vous fera passer un moment unique où glousseries et éclats de rire seront au rendez-vous.

Road-novel déjanté, c’est la « version suédoise de Forrest Gump croisée avec l’irrévérence des Monty Python ». L’Express.

* * * * * * * * * *

Un polar pour frissoner

Le chien des Baskerville, Arthur Conan Doyle, Librio (janvier 2013)

le-chien-des-baskerville

De quoi ça parle ?

Des cris lugubres résonnent sur la lande… Et voici que la légende prend corps. Un chien énorme, créature fantomatique et infernale, serait à l’origine de la mort de sir Charles Baskerville. Maudit soit Hugo, l’ancêtre impie et athée, qui provoqua, en son temps, les forces du mal !

Mais Sherlock Holmes ne peut croire à de telles sornettes. Aussi, lorsqu’il dépêche le fidèle Watson auprès de sir Henry, l’héritier nouvellement débarqué d’Amérique, il ne doute pas de mettre rapidement fin à ces spéculations. Pourtant, la mort a frappé plusieurs fois sur la lande. Et le manoir est le théâtre de phénomènes bien étranges… Se peut-il que la malédiction des Baskerville pèse encore ?

Pourquoi je vous le recommande ?

L’une des plus célèbres aventures du très flegmatique et cartésien Sherlock Holmes !

On retrouve bien évidemment la poigne de Watson et l’intellect toujours en effervescence de Sherlock Holmes.

L’enquête est mystérieuse, l’atmosphère oppressante, le brouillard omniprésent.

Cette fois-ci, le détective n’est pas aux prises avec un meurtrier mais avec une malédiction ancestrale qui pourrait bien, sous la forme d’un féroce cerbère venu des enfers, s’en prendre à Sir Henry de Baskerville, dernier descendant de la famille.

Le chien des Baskerville est un roman d’ambiance, une littérature à énigmes mais c’est également un texte où la psychologie des personnages, même secondaires, est étudiée avec minutie et détails.

A lire ou à relire !

* * * * * * * * * *

Un roman d’amour pour rêver

L’Amant, Marguerite Duras, Editions de Minuit (septembre 1984)

Marguerite-Duras-L-Amant

De quoi ça parle ?

« Très vite dans ma vie il a été trop tard. »

Évoquant sa liaison, au début des années 1930, à l’âge de 15 ans, avec un jeune et riche Chinois, Duras reprend les thèmes qui traversent son oeuvre : l’enfance, l’Indochine, la transgression sociale… Derrière la trame de cet amour inachevé, elle offre un récit à plusieurs niveaux de lecture que berce une écriture à la formidable efficacité. D’une portée universelle, ce roman autobiographique valut à l’écrivain la consécration du prix Goncourt et la reconnaissance du public : traduit dans trente-cinq pays.

Pourquoi je vous le recommande ?

Marguerite Duras… sa personnalité, son style et son écriture reconnaissables entre tous divisent encore le monde des lettres !

Avec L’Amant, l’auteure nous livre l’aboutissement de sa vie émotionnelle et littéraire.

Voilà bien LE roman de Marguerite Duras, le récit d’une vie qui mêle enfance, nostalgie, passion, fantasme.

L’écriture est légère, sans fioritures, d’un réalisme extrême et d’une musicalité inédite. On se sent vraiment tout petit face à l’art durassien !

L’Amant est un chef d’oeuvre à déguster, « une bouffée d’air frais, humide, moite des profondeur de l’indochine. »

* * * * * * * * * *

Un roman d’anticipation pour frémir

1984, George Orwell, Gallimard (novembre 1972)

1984

De quoi ça parle ?

De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. Il y en avait un sur le mur d’en face. Big brother vous regarde, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de Winston… Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C’était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens. Mais les patrouilles n’avaient pas d’importance. Seule comptait la Police de la Pensée.

Pourquoi je vous le recommande ?

Souriez, vous êtes filmés ! « Big Brother is watching you ! « 

1984 est le roman d’anticipation par excellence. Il a non seulement influencé la littérature mais également la culture populaire dans son ensemble. C’est véritablement le roman-phare de l’anti-totalitarisme, la plus époustouflante des antiutopies, un témoignage singulier sur le XXème siècle !

Sa lecture est indispensable ! Et sa relecture fortement conseillée !

* * * * * * * * * *

Un roman autobiographique pour réfléchir

Un long chemin vers la liberté, Nelson Mandela, Le Livre de Poche (décembre 1996)

un-long-chemin-vers-la-liberte

De quoi ça parle ?

Commencés en 1974 au pénitencier de Robben Island, ces souvenirs furent achevés par Nelson Mandela après sa libération, en 1990, à l’issue de vingt-sept années de détention.
Rarement une destinée individuelle se sera aussi étroitement confondue avec le combat d’un peuple et le devenir d’une nation. Né et élevé à la campagne, dans la famille royale des Thembus, Nelson Mandela gagne Johannesburg où il va ouvrir le premier cabinet d’avocats noirs et devenir un des leaders de l’ANC. Dès lors, à travers la clandestinité, la lutte armée, la prison, sa vie se confond plus que jamais avec son combat pour la liberté, lui conférant peu à peu une dimension mythique, faisant de lui l’homme clef pour sortir son pays de l’impasse où l’ont enfermé quarante ans d’apartheid.

Pourquoi je vous le recommande ?

Charles de Gaulle disait « L’histoire, c’est la rencontre d’une volonté et d’un événement ».

Une citation qui n’aurait pas mieux défini le parcours singulier du prix Nobel de la paix.

Dans ses mémoires, le grand leader sud-africain conte son enfance, ses études, sa carrière mais aussi ses luttes, ses années de prison, sa libération, son élection à la présidence.

Un long chemin vers la liberté est le « témoignage d’un combat exemplaire pour la dignité humaine ».

« Le combat est ma vie », affirmait Mandela.

Au terme de cette vie mouvementée, on ne sait véritablement si Madiba a vécu pour combattre ou combattu pour vivre…

* * * * * * * * * *

C’est ici que se termine mon petit tour d’horizon de romans à lire impérativement avant ses 40 bougies… et à lire tout court !

Il n’a pas été très facile de se limiter à une poignée de romans tant il existe de livres devenus incontournables !

Il fallait pourtant faire un choix… J’espère que cette traversée littéraire vous a plu !

A très bientôt pour de nouvelles tribulations littéraires 🙂

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s