Oh la vache ! Mulder d’X-Files publie son premier roman !

Fox Mulder d’X-Files… mais si, souvenez-vous, cette série culte et emblématique des années 1990 dans laquelle les agents du FBI Mulder et Scully enquêtaient sur des phénomènes paranormaux !

Ovnis et compagnie.

Elle me faisait froid dans le dos !

Le générique, lui-même, était une excellente entrée en matière : « La vérité est ailleurs » paraît-il !

Quoiqu’il en soit, Mulder d’X-Files ou plutôt son interprète David Duchovny publie son premier roman qui sortira le 13 janvier prochain aux éditions Grasset.

Et oui ! Tout ça est bien réel, « ce n’est pas une défaillance.. n’essayez donc pas de régler l’image… » (oups : ça c’était dans Au-delà du réel pas dans X-Files – Aux frontières du réel !).

David Duchovny donc, notre chasseur d’OVNIs préféré, celui-là même qui incarnait l’écrivain Hank Moody dans la série Californication est passé de la fiction à la réalité en se mettant à l’écriture :

« Oh la Vache ! »… ceci n’est pas un jeu de mots, c’est réellement le titre du roman 😉

Quel est donc cet OVNI littéraire ?

OH6LA6VACHEL’éditeur nous dit ceci : « Vous connaissez Emma Bovary ? Voici sa cousine américaine, une adorable petite vache au destin tout aussi romanesque. Pour Elsie Bovary, le bonheur a toujours été dans le pré – jusqu’au jour où elle comprend qu’elle est vouée à finir en steak haché. Flanquée de deux complices, Shlomo le cochon converti au judaïsme et Tom le dindon qui voulait voir Istanbul, Elsie, déterminée à éviter l’abattoir, se lance dans un rocambolesque projet de Grande Évasion. »

Et rajoute : « Pour son premier roman, l’acteur David Duchovny détourne la fable animalière avec un toupet irrésistible. Best-seller aux États-Unis, Oh la vache !, signé par le plus célèbre chasseur d’aliens de toute l’histoire télévisée, est l’OVNI littéraire de l’année : une comédie aussi drôle et déjantée qu’un film Pixar, bourrée de clins d’œil, politiquement incorrecte et moins candide qu’il n’y paraît, entre George Orwell et Tex Avery. »

Oh la vache se présente donc comme un conte, une fable animalière décalée, drôle, mordante et semble-t-il didactique puisque le roman explorera irrémédiablement les limites de l’industrie agroalimentaire à l’heure de la mondialisation.

La présentation de l’éditeur m’a poussée à aller un peu plus loin et c’est ainsi que je me suis retrouvée à lire le premier chapitre (en anglais) disponible sur le site américain dédié.

Elsie, une vache, s’est alors adressée à moi et s’est tout simplement présentée (elle est très polie je trouve). Elle m’a parlée de son enfance, de sa famille, de son quotidien de vache dans une ferme. Il y avait même un petit dessin pour m’expliquer. En l’espace de quelques lignes, j’en ai appris beaucoup sur ses sentiments, sa vision des choses…

Oh la vache ! Je me suis laissée prendre au jeu ! Une fois l’extrait terminé, j’avais envie de plus. J’avais envie de poursuivre l’aventure avec Elsie, j’avais envie qu’elle continue à me parler, à m’expliquer, à me raconter ce que c’est que d’être une vache au XXIème siècle !

Il faudra malheureusement que je patiente jusqu’au 13 janvier pour retrouver Elsie et ses compagnons et pour qu’elle me conte son projet d’évasion !

Je sens que l’humour sera au rendez-vous… je sens aussi qu’il y aura une morale à retenir à la fin de cette histoire rocambolesque.

David Duchovny est un spécimen, il étonne souvent, surprend toujours. Avec Oh la vache !, il ne déroge pas à la règle !

« David Duchovny écrivain ?
Meuh non !
MEUH SI » !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s