A la rencontre de la première imprimante 3D qui tatoue

1280x720-3ET

La première imprimante 3D qui tatoue porte le doux nom de « Le Tatoué ». Trois élèves de l’école National Supérieure de Création Industrielle (ENSCI) et passionnés de tatouage en sont les créateurs : Pierre Emm, Johan Da Silveira et Piotr Widelka.

Il leur aura fallu plus d’un an pour concevoir une véritable machine à tatouer ! Un an durant lequel ils ont donné de leur personne puisqu’ils n’ont pas hésité à s’utiliser eux-mêmes comme cobayes !

Leur imprimante 3D se compose d’un dermographe assisté par un logiciel de modélisation 3D permettant de visualiser le motif sur un écran avant de débuter le tatouage.

L’ambition de ces trois jeunes parisiens est de permettre la réalisation de tatouages aux motifs très précis et parfois difficilement réalisables à la main. Leur outil viendrait donc « simplifier » le travail des tatoueurs même si, à mon avis, cette innovation vient directement concurrencer les concurrencer ! D’une certaine manière, leur artisanat est fortement remis en cause.

Le futur seul nous dira si les tatoueurs ont des raisons de s’inquiéter des avancées technologiques en matière d’impression 3D.

Pour ma part, j’aime le côté humain de l’expérience de se faire tatouer… même si la précision d’une machine peut être rassurante.

Pour plus d’information sur le travail de ces jeunes innovateurs, n’hésitez pas à consulter leur site internet Appropriate Audiences.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s