Focus sur The Pretty Reckless

jiop

Groupe fondé en 2009 par Taylor Monsem (actrice de la série Gossip Girl), The Pretty Reckless a sorti depuis deux albums : Light Me Up et Going To Hell.

La présence seule de l’actrice aurait pu présager une catastrophe musicale, pourtant, il n’en est rien. La catastrophe provient davantage de l’attitude « rebelle » de la jeune chanteuse et de ses tenues bien trop sexy voir même carrément vulgaires.

Pour autant, ici, ce qu’on juge c’est la musique.

Commençons donc par un petit argumentaire sur chacun des deux albums du groupe.

Light Me Up (2010)

light-me-up-4fc7ce28d0576

Pour celles et ceux qui connaissaient la série Gossip Girl, ne vous attendez pas à revoir la gentille Jenny Humphrey et à être bercé par une voix fluette et douce !

Bien au contraire, du haut de ses plateformes, Taylor Momsen se rebelle et bouillonne de rage. Il n’y a pas à dire : elle sait donner de la voix ! Et sa voix, parlons-en justement : elle est rauque, mature, puissante, énergique et plus que rock’n roll. On a peine à croire qu’elle puisse sortir d’un corps aussi frêle ! Cette voix rock donne une réelle dimension à des chansons qui manquent cruellement d’originalité.

C’est donc un album rock très classique qui combine les principaux ingrédients de ce style musical : guitares incisives, lignes de batterie, breaks explosifs, riffs triturés, un peu de synthé et une basse quasi inexistante.

Classique mais efficace. Sur certaines chansons, les ruptures rythmiques et mélodiques sont assez intéressantes (Since You’re Gone). Sur d’autres, le phrasé du chant et les modulations sont plutôt bien trouvés (Goin’ Down).

En général, les mélodies sont simples et nous plongent dans une atmosphère relativement sombre.

L’album se veut énergique bien qu’il soit agrémenté de quelques ballades. Les morceaux semblent tous s’inspirer de l’énergie rock et punk de groupes mythiques comme Pink Floyd ou Led Zeppelin.

Mais The Pretty Reckless est encore loin de surpasser ces figures emblématiques du vrai rock’n roll ! Light Me Up est un album très inégal. Les balades notamment, sentent un peu le « réchauffé » et manque cruellement d’originalité. Elles s’opposent à des morceaux grunge plutôt bien réussis (Make Me Wanna Die, Miss Nothing, Just Tonight).

Outre cela, les textes sont très simplistes et manquent globalement de maturité. C’est d’ailleurs le sentiment qui se dégage de l’écoute mais aussi de l’attitude de sa jeune chanteuse. Encore adolescente à la sortie de cet album (17 ans), Taylor Momsen se cherche encore et tombe malheureusement dans le registre de la provocation gratuite (nudité sur scène par exemple), sans doute pour créer le buzz et attirer l’attention.

Encore très novices, le groupe et sa chanteuse doivent trouver leur identité musicale et surtout murir. Il serait bon de délaisser l’aspect physique et plastique et se consacrer davantage à la musique !
ll leur faudra beaucoup travailler pour grandir et peut-être devenir un vrai groupe de rock !

Going To Hell (2014)

rs_600x600-140122085918-600-pretty-reckless-going-to-hell.ls.12214_copy

Cet album sorti en 2014 nous offre un univers rock bien plus dur que le précédent. Il dénote une nette rupture avec Light Me Up, et c’est une bonne chose.

Le groupe a semble-t-il atteint sa maturité tant son évolution musicale est radicale ! Comme soulignait précédent, Light Me Up proposait un rock gentillet et très commercial. La noirceur qui se dégageait des morceaux restait superficielle et manquait cruellement de profondeur. L’attitude de la chanteuse ne faisait qu’amplifier l’impression d’être face à une petite fille riche en pleine crise d’adolescence et qui, pour vendre des disques, avait décidé de provoquer et de jouer les bad girl.

Ainsi, bien que l’écoute restait agréable, rien dans cet album ne permettait de démarquer le groupe des autres formations de rock alternatif. On pense par exemple à Halestorm.

Avec Going To Hell, The Pretty Reckless plonge corps et âmes dans un son purement rock qui surpasse ce qui se fait actuellement dans le même genre.

Nous sommes loin du format radiophonique de leur premier opus. Going To Hell est provocateur, énergique et rugissant.

Seul le titre Heaven Knows est plus formaté et par conséquent commercial et à 100% tout public.

Les deux premiers titres de l’album Follow Me Down et Going To Hell, bien que puissants et dévoilés au public en tant que singles ne sont pas les plus originaux.

Ce n’est pas comme Sweet Thing : noir, riffs de guitares secs et saccadés et mélodie chantée particulièrement sensuelle… tout y est pour créer une ambiance musicale à part entière. Le titre se rapproche grandement du heavy metal et cet aspect peu conventionnel fait réellement son effet !

Absolution et Why’d You Bring a Shotgun to the Party sont tout deux des morceaux explosifs. Le premier est posé mais énergique. Le refrain sonne comme une vague vocale et la voix de Taylor apporte ici un véritable plus. Le second morceau est relativement violent tant au niveau de l’instrumental que des vocalises. Pourtant, la chanteuse apporte un groove très intéressant.

Blame Me et Fucked Up World nous remuent aux tripes et correspondent bien à ce rock américain puissant que j’affectionne.

The Pretty Reckless s’illustre également dans des titres plus calmes. Avec House on a Hill et Waiting for a Friend, l’ambiance country est apaisante, douce et mélodieuse. Le groupe semble avoir compris que le vrai rock n’est pas qu’une histoire de puissance.

Pour conclure, je dirai donc que style rock US est très bien respecté. La production est léchée et la voix de la chanteuse fonctionne bien. J’aurai pourtant souhaité en découvrir davantage sur l’univers de Taylor Momsen. Les paroles des chansons renvoient, une nouvelle fois, à cette image de rebelle bad girl et un peu de profondeur artistique donnerait une dimension plus sincère à sa musique.

J’attends donc dans le prochain album que le groupe prenne davantage de risques et de hauteur. Et si pour une fois Taylor pouvait miser sur le talent plutôt que sur son physique (notamment pour la réalisation des clips) ce serait fortement appréciable et je suis sûre que le groupe gagnerait en crédibilité.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s