Libérez et faites voyager vos livres !

book-crossing

L’idée est simple : se procurer des livres sans dépenser un centime et les faire découvrir à d’autres lecteurs ! Comment me direz-vous ? En pratiquant le Bookcrossing !

Le Bookcrossing fonctionne sur une valeur essentielle : l’altruisme. Des personnes, comme vous et moi, sont invitées à déposer des livres dans des lieux publics afin que d’autres les découvrent à leur tour. Une fois qu’un livre est lu, il est redéposé dans un endroit différent…

Avec le Bookcrossing, les livres voyagent de ville en ville et surtout de mains en mains ! Ils sont un lien qui unissent de parfaits inconnus, mais des inconnus portés par une passion commune : la lecture.

Un concept simple

Développé en 2003 en France, le Bookcrossing a permis de « libérer » près d’un millier de livres par mois.

Avant d’être « relâchés » dans la nature, les livres sont préalablement enregistrés et indexés sur le site internet dédié. Ils sont ensuite déposés dans un parc, un restaurant, un jardin afin qu’ils circulent de mains en mains, de façon tout à fait aléatoire et volontaire.

Le choix du lieu où est déposé un ouvrage est primordial. Il serait en effet fort regrettable qu’un livre ne soit pas trouvé et prenne la pluie…

Le Bookcrossing est également très facile à pratiquer. Lorsqu’un livre est trouvé, la personne en sa possession peut choisir de le lire, à son rythme, ou simplement de le re-déposer dans un autre lieu. Elle peut également entrer en relation avec le futur lecteur en laissant, au crayon, un mot, un commentaire… Elle peut enfin prolonger la discussion littéraire sur des forums.

Une communauté de lecteurs

Le Bookcrossing, et les valeurs qu’il sous-tend, constitue un concept tout à fait attrayant. Il participe à la création d’une véritable communauté de lecteurs, à l’échelle mondiale. Tout comme Collibris, il rapproche, unit et met en relation des personnes partageant une même passion : la lecture.

Le livre, en tant qu’objet, devient ainsi une véritable passerelle entre les individus.

« Le but du Passe-Livre est de lire des livres, puis de les “libérer”, c’est à dire de les faire circuler, de voir où ils atterrissent et, si vous en avez envie, de faire connaissance et de rentrer en relation avec d’autres lecteurs-joueurs. » (Yannick Le Bihan, Le cercle invisible des lecteurs, Mon Petit Editeur, 2010, p.27)

Dans un tel contexte, le phénomène du Bookcrossing pose des questions aux professionnels de l’édition. Si la tendance se développe, qu’adviendra-t-il de l’équilibre économique de leur filière (moins de vente) ?  Mais au contraire, le Bookcrossing ne participe-t-il pas à une démocratisation de la lecture ?

Plus intéressant encore, le Bookcrossing a donné naissance à une nouvelle forme de critique littéraire sur internet. Désormais, celle-ci est le fruit de rencontres à la fois physiques et virtuelles. Cette nouvelle forme éditoriale permet aux livres de vivre dans un nouvel espace. Elle est symptomatique de la mouvance de la consommation collaborative au sein de laquelle l’éthique, la solidarité, le partage sont des valeurs essentielles.

Collibris partage bien évidemment ces valeurs. En tant que plateforme sociale dédiée aux amoureux de la lecture, elle s’inscrit pleinement dans cet esprit de collaboration, d’échange et de partage.

 Si l’expérience du Bookcrossing vous tente et que vous souhaitez « libérer » vos livres et les « relâcher » dans la nature, cliquez sur l’image ci-dessous 🙂

BookCrossing-Logo-900

Un commentaire

  1. Je ne pense pas que les éditeurs se sente ou doivent se sentier menacés par le « phénomène » du bookcrossing. Même à son heure de gloire, le trafic de livres généré par le bookcrossing en France n’a jamais dépassé 5000 unités par semaine, un volume bien inférieur à celui généré par les autres circuits de partage de livre que sont les bibliothèques ou les bouquinistes!

    Tout tentant qu’il soit, le bookcrossing est plutôt une activité plutôt sur le déclin, comme je l’expliquais il y a quelques jours ici : http://anotherwhiskyformisterbukowski.com/2015/12/23/le-bookcrossing-vu-par-un-bookcrosseur-repenti/

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s